PW – Le projet « pense-bête » pour le bien-être animal

En janvier 2019, la Cellule Bien-être animal de la Région wallonne mettait à disposition des citoyens une plateforme en ligne afin de sensibiliser et responsabiliser les enfants au bien-être animal. Quel bilan ?

Question écrite de Sabine ROBERTY du 22/09/2020 à Céline TELLIER, Ministre de l’Environnement, de la Nature, de la Forêt, de la Ruralité et du Bien-être animal

En janvier 2019, la Cellule Bien-être animal de la Région wallonne mettait à disposition des citoyens une plateforme en ligne afin de sensibiliser et responsabiliser les enfants âgés de 9 à 10 ans au bien-être de leur animal de compagnie.

Ce projet, intitulé « pense-bête », se propose d’informer les enfants quant aux besoins et soins de quelques animaux de compagnie tels que le chien, le chat, le hamster et le poisson rouge. Plusieurs activités sont proposées aux enfants sous forme de quiz, de bandes dessinées ou encore de vidéos. Un dossier pédagogique à l’attention du corps enseignant et des parents est également téléchargeable.

Quel bilan Madame la Ministre dresse-t-elle de ce projet ?

Quels retours en a-t-elle ? A-t-il rencontré son public ? La plateforme en ligne est-elle largement fréquentée ? Les dossiers pédagogiques sont-ils téléchargés ?

Pourquoi avoir restreint cette plateforme à un public âgé de 9 à 10 ans ? L’élargir aux enfants de tous âges est-il envisageable ?

Dans le même ordre d’idées, pourquoi avoir limité les informations disponibles aux animaux susmentionnés ?

Réponse du 13/10/2020 de Céline TELLIER, Ministre de l’Environnement, de la Nature, de la Forêt, de la Ruralité et du Bien-être animal

La sensibilisation constitue un levier important afin d’accompagner les évolutions de nos rapports aux animaux. Les enfants représentent, en ce sens, un public cible privilégié.

Concernant le site « Pense-bête », je précise qu’il n’a pas été mis à disposition par la Cellule Bien-être animal de la Région wallonne. L’administration n’a pas été associée au développement du site ni à sa gestion. Celui-ci est toujours géré par Madame Chiarlitti, qui est à l’initiative de ce projet mis sur pied par mon prédécesseur

Le site propose actuellement les dispositifs de sensibilisation que l’honorable membre mentionne pour quatre animaux (le chien, le chat, le poisson et le hamster).

Une première analyse de l’administration révèle que la cible mentionnée sur le site, les 9-10 ans, pourrait être élargie.

La fréquentation du site est faible et il semble peu utilisé.

Afin d’établir une stratégie plus large quant à la sensibilisation en matière de bien-être animal, j’ai demandé au Conseil wallon du Bien-être animal de travailler sur les axes prioritaires dans ce domaine. L’expertise de terrain des membres constitue en effet un atout important afin de définir les sujets prioritaires.

Les résultats sont attendus pour le début de l’année 2021, et permettront d’orienter les projets à venir.

En fonction des lignes de conduite déterminées par le Conseil, l’administration pourrait réévaluer la possibilité d’amplifier ce projet. S’il s’avère pertinent de poursuivre le développement de ce site, celui-ci pourrait être intégré au dispositif web existant, le portail Bien-être animal, géré par l’administration.

NEwsletter