PW – Formation au Code du bien-être animal

Appréhender le Code wallon du bien-être animal n’est pas toujours aisé. Comment mieux former les acteurs ?

Question écrite du 27/04/21 de Sabine Roberty à Céline Tellier, Ministre du bien-être animal

L’intérêt pour la thématique du bien-être animal est grandissant. En témoignent les 208 échevins en 2019 ayant dans leurs compétences cette matière. En 2018, l’entrée en vigueur du Code wallon du Bien-être animal était très attendue.

L’implémentation du code doit néanmoins être accompagnée et encadrée. Ce texte n’est pas toujours facile à appréhender et interpréter par les différents acteurs qui doivent y recourir de façon régulière.

À ce titre, Madame la Ministre a récemment évoqué la tenue d’un webinaire, organisé en collaboration avec l’Union des villes et des communes à destination des échevins et bourgmestres ayant dans leurs compétences le bien-être animal.

Ce webinaire est-il le premier du genre ou est-ce un rendez-vous amené à être répété ?

Le taux de participation était-il élevé ?

Les collaborateurs, agents constatateurs et sanctionnateurs y avaient-ils accès ?
Certains articles du code sont-ils particulièrement incompris ou sujets à une certaine réticence ?
Dans l’affirmative, lesquels ?

Qu’en est-il de certains membres du secteur associatif, par exemple les SPA, qui rencontrent parfois, sinon souvent, des difficultés pour interpréter ce texte et le confronter aux réalités du terrain, ceux-ci auront-ils accès aux prochains webinaires ?

De façon plus générale, qu’a-t-il été mis en place jusqu’à présent pour permettre aux communes et au secteur associatif de comprendre correctement le Code wallon du Bien-être animal et, principalement, de l’appliquer ?

Réponse du 24/06/21 de la ministre

Le webinaire organisé le 11 décembre 2020 par l’administration avec la collaboration de l’Union des Villes et des Communes a été un succès. Des représentants du secteur vétérinaire et de la protection animale faisaient partie des intervenants.

Plus de 200 personnes étaient inscrites au webinaire, représentant 99 communes wallonnes et 14 zones de police. Ultérieurement, plus de 100 personnes ont également visionné l’enregistrement. Il est toujours disponible en ligne pour toute personne susceptible d’être intéressée : https://www.uvcw.be/formations/webinaires/2278.

L’intérêt des services communaux et de police pour les questions de bien-être animal est élevé. C’est un très bon signal que nous donnent ainsi les pouvoirs locaux, tant il est vrai que la sensibilisation au bien-être animal gagne à être développée dans un contexte local. La répression n’est jamais aussi efficace que quand elle s’exerce rapidement et localement.

Le webinaire a été l’occasion de prendre connaissance des questions que se posent les acteurs locaux et de leur apporter les réponses les plus précises. À cet effet, une page du portail wallon du bien-être animal est désormais dédiée aux pouvoirs locaux et une FAQ s’enrichit progressivement en fonction des questions adressées par les pouvoirs locaux : http://bienetreanimal.wallonie.be/communes.

Plus récemment, l’Unité du bien-être animal a également participé à un webinaire de l’UVCW consacré au décret sur les délinquances environnementales. L’UBEA y a présenté la saisie administrative des animaux.

Les zones de police et les communes peuvent également faire appel à l’UBEA pour des formations plus ciblées selon les demandes. L’UBEA a également un point de contact disponible 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24 pour répondre aux besoins urgents des polices et des communes.

Source : Site du Parlement de Wallonie

NEwsletter