PW – Les lignes Wallonie easy line (WEL) du TEC

Question écrite du 17 janvier 2020 de Sabine Roberty à Philippe Henry, Ministre du Climat, de l’Energie et de la Mobilité

Depuis avril 2019, le réseau TEC a ouvert six nouvelles lignes Wallonia Easy Line (WEL).

Ces nouvelles lignes proposent un voyage confortable dans des bus climatisés équipés de WiFi et de ports USB avec un nombre limité d’arrêts.

Le prix s’élève à 5 euros avec un plafonnement à 70 euros par mois et 580 euros par an, à partir du 14e trajet sur un même mois, les parcours sont donc gratuits.

Pour bénéficier de ce service, il est nécessaire de réserver sa place via une application.

Une évaluation de ces lignes a-t-elle été menée ?

Qu’en est-il de leur fréquentation ?

L’obligation de réserver via une application ne constitue-t-elle pas un frein pour certains usagers ?

Réponse du 4 février de Philippe Henry, Ministre du Climat, de l’Energie et de la Mobilité

À ce jour, 17 lignes express sont en service sur le territoire wallon : 11 lignes TEC et 6 nouvelles lignes WEL (Wallonia Easy Line).

L’évaluation de ces lignes WEL se termine, et les chiffres de fréquentation sont régulièrement mis à jour.

Une enquête de satisfaction des clients a ainsi eu lieu, et il apparaît que les usagers existants sont tout à fait satisfaits du confort proposé. Les freins principaux sont l’offre insuffisante, la tarification non intégrée au reste du réseau TEC, et – comme le souligne l’honorable membre – la réservation obligatoire.

En ce qui concerne la fréquentation, la ligne qui rencontre le plus de succès est la liaison Marche-Liège, dont le nombre de passagers augmente graduellement. Cela représente maintenant une moyenne de 78 passagers par jour. L’offre étant de 14 trajets (7 allers/retours) quotidiens, cela représente une moyenne de 5,6 passagers par bus.

La seconde ligne WEL la plus performante, en termes de fréquentation, est la ligne Nivelles-Namur avec 30 personnes par jour sur 8 trajets quotidiens, ce qui repésente une moyenne de 3,8 personnes par bus.

Les quatre autres lignes ont une fréquentation moyenne qui varie entre 0,5 et 2,5 personnes par bus.