Le dispositif IMPULSEO pour favoriser l’établissement des médecins généralistes dans les zones en pénurie

En Wallonie, le dispositif Impulseo vise à favoriser l’installation des médecins généralistes dans les zones en pénurie. Quelle évaluation pour ce système ?

Question écrite de Sabine ROBERTY du 08/09/21 à Christie MORREALE, Ministre de la santé

La mobilisation des médecins généralistes, et plus largement de la première ligne de soins dans son ensemble, est considérable depuis le début de la crise. La surcharge de travail engendrée ces derniers mois pour ces professionnels de la santé a souvent été évoquée au sein de cette commission, et elle a encore une dimension différente dans les zones qui connaissent une pénurie de médecins généralistes.

Chaque année, le dispositif Impulseo, visant à favoriser l’établissement des médecins généralistes dans les zones en pénurie, est évalué. Les derniers chiffres remontaient à décembre 2019 et révélaient que 146 communes étaient en pénurie et 47 en pénurie sévère. En 2019, l’évaluation semblait également démontrer un impact positif sur l’arrivée de jeunes médecins en communes en pénurie, cela concernait alors 42 jeunes médecins, contre 26 en 2018.

Une évaluation de l’AViQ sur le dispositif dans son ensemble était également attendue pour la fin de 2020. Madame la Ministre a-t-elle pu en prendre connaissance ? Dans l’affirmative, quels enseignements en tire-t-elle ?

Sur base de ces éléments, mais aussi en tenant compte du cadastre du 1er janvier dernier qui devait permettre d’évaluer l’impact de la crise sur le nombre de médecins : comment compte-t-elle améliorer concrètement les dispositifs d’attractivité pour l’installation de médecins en zones de pénurie ?

Prendra-t-elle des actions plus urgentes pour certaines zones en pénurie grave ?

Enfin, le Gouvernement fédéral avait annoncé la création d’un organe consultatif interfédéral destiné à formuler des avis sur les effectifs médicaux en fonction des besoins objectivés de chaque communauté. Cet organe a-t-il pu être mis en place ? Si non, Madame la Ministre défend-elle cette création au sein des organes de concertation et quels sont les critères que la Wallonie exigera quant à son fonctionnement ?

Réponse de la ministre du 26/10/21

La surcharge de travail engendrée par la crise sanitaire reste considérable pour les professionnels de soins, dont les médecins généralistes.

Une évaluation du dispositif IMPULSEO – qui vise à encourager l’établissement des médecins généralistes dans les zones en pénurie – est réalisée annuellement.

Pour ce faire, l’AViQ dispose depuis 2016 d’un cadastre des médecins généralistes actifs. Ce cadastre, élaboré avec l’aide des présidents des cercles de médecins généralistes, permet de déterminer quelles sont les communes wallonnes où il existe réellement une pénurie de médecins généralistes. C’est sur la base de cette liste que les primes Impulseo sont accordées aux médecins qui s’installent dans une de ces communes et qui introduisent un dossier pour bénéficier de cette prime à l’installation.

Nous ne disposons pas encore de données sur l’impact de la crise sanitaire au niveau du dispositif, il faudra attendre la mise à jour du cadastre pour savoir si le nombre de médecins pensionnés a augmenté et si leur décision de cesser leur activité a un lien avec l’épidémie de Covid. Nous attendons encore le retour des certains Cercles de médecine générale sur la proposition de cadastre qui leur a été transmise. Le cadastre précis et définitif sera disponible au mois de juin. Il sera repris dans le rapport annuel du dispositif Impulseo présenté comme chaque année aux instances de l’agence.

Le dispositif Impulseo rencontre, en effet, de plus en plus de succès et l’octroi d’incitants financiers est évidemment un levier, mais n’est pas le seul à activer pour maintenir une activité de médecine générale en suffisance dans les zones en pénurie.

Une révision de la législation IMPULSEO est lancée dans les prochaines semaines sera réalisé dans le cadre d’une concertation avec le secteur et sera intimement lié aux analyses et recommandations qui seront formulées lors des Assises de la 1re ligne.

 

 

NEwsletter