Jurys de recrutement de la Fonction publique : un exemple de mixité ?

Question écrite du 29 septembre 2022 de Sabine Roberty à Valérie de Bue, Ministre de la Fonction publique, de l’Informatique, de la Simplification administrative, en charge des allocations familiales, du Tourisme, du Patrimoine et de la Sécurité routière

La mesure 19 du Plan genre adopté par le Gouvernement en 2021 prévoit d’assurer un monitoring de la mixité des jurys de sélection de recrutement.

Si l’état des lieux réalisé en février 2021 semblait démontrer que cette mixité était d’ores et déjà rencontrée dans les faits au sein des commissions de sélection du SPW, la mesure prévoit de systématiser la collecte de statistiques genrées.

Ce monitoring a pour objectif d’assurer une attention accrue quant à cette mixité. Où en est Madame la Ministre dans la mise en œuvre de ce monitoring?


Des recommandations ont-elles été formulées et relayées vers le niveau local?

Réponse de Valérie de Bue, Ministre de la Fonction publique, de l’Informatique, de la Simplification administrative, en charge des allocations familiales, du Tourisme, du Patrimoine et de la Sécurité routière

La mesure 19 du Plan Genre 2020-2024 adopté par le Gouvernement wallon le 4 mars 2021 prévoit la mise en œuvre d’un monitoring de la mixité des jurys de sélection et de recrutement.

Mes services ont mis en place cette collecte régulière d’informations afin de garantir une attention particulière quant à la mixité au sein des commissions de sélection. Considérant que les données de contextualisation de cette mesure étaient bonnes en 2020 avec une répartition de 332 hommes et 384 femmes sur 228 procédures, il paraissait suffisant de ne communiquer les statistiques genrées que sur base annuelle.

Le tableau en annexe reprend les informations relatives au monitoring pour l’année 2021 en faisant la distinction entre les procédures statutaires et les procédures contractuelles (en précisant celles gérées par la Direction Talents Wallonie et celles gérées en interne par les Directions fonctionnelles et d’appui des entités du SPW).

Sur 367 procédures de recrutement et d’engagement, il en ressort répartition totale de 600 hommes et de 636 femmes ayant participé en tant que membres des jurys d’examen en 2021 pour les recrutements statutaires et les sélections contractuelles.

Au vu de ces résultats, il apparait que le souhait de mixité des genres dans les jurys d’examen de la Fonction publique en Région wallonne continue à être rencontré. Bien que la situation soit plutôt positive globalement, mes services veillent à ce que cette situation reste stable tout en cherchant certaines pistes d’amélioration.

Quant au partage de l’expérience positive wallonne, étant donné le caractère récent de ce monitoring, des recommandations n’ont, à ma connaissance, pas été relayées vers le niveau local à ce stade.

 

Crédit Photo : Photo de Tima Miroshnichenko: https://www.pexels.com/fr-fr/photo/businessman-gens-femme-bureau-5439373/

 

NEwsletter