PW – Le modèle « Tubbe » dans les maisons de repos

Dans certaines maisons de repos en Wallonie, un projet pilote est en cours pour favoriser le personnel et les résident dans la gestion quotidienne des établissement. Quels sont les premiers résultats ?

Question écrite de Sabine Roberty du 22/09/21 à Christie Morreale, Ministre de l’action sociale

En septembre 2020, Madame la Ministre annonçait que 36 maisons de repos wallonnes allaient adopter une nouvelle approche organisationnelle inspirée du modèle « Tubbe ». Ce système qui implique le personnel, mais également les résidents dans la gestion quotidienne des établissements tend à améliorer la qualité de vie dans ces structures.

Si la crise sanitaire n’a pas facilité son implémentation, le projet a quand même pu être initié. Après le premier confinement, il semble d’ailleurs que la démarche montrait déjà des résultats positifs en intensifiant le dialogue, notamment dans la mise en place des protocoles de sécurité.

Un comité scientifique a été mis en place pour préciser l’angle d’approche du projet, sa mise en œuvre et son monitoring en Wallonie.

Réunie une première fois le 20 février 2020, une seconde réunion était prévue en juin dernier.

A-t-elle obtenu des retours suite cette nouvelle réunion ?

Comment assure-t-elle le suivi du développement de cette approche dans les maisons de repos qui bénéficient actuellement d’un accompagnement ?

Compte-t-elle promouvoir de telles pratiques dans d’autres établissements ?
Si oui, comment va-t-elle s’y prendre ?

Envisage-t-elle le lancement de nouveaux appels à projets ?

Réponse de la ministre du 23/09/21

Les 36 maisons de repos qui bénéficient depuis l’année passée d’un accompagnement pour le développement de la philosophie Tubbe sont supervisées par un pool de coachs afin d’implémenter ce modèle d’accompagnement participatif coconstruit avec les résidents et l’ensemble des acteurs de l’établissement.

En plus de ce coaching personnalisé et d’un soutien financier de 5 000 euros, ces maisons bénéficient d’intervisions et de partages d’expériences, comme les « Midis Tubbe » qui visent à mettre en avant le point de vue de différents experts, des « e-news » ou encore des publications thématiques disponibles sur le site de la Fondation Roi Baudouin.

Concernant la deuxième rencontre du comité scientifique auquel l’AViQ a participé le 1er avril dernier, il en ressort que malgré le vécu difficile de la crise, la plupart des maisons ont continué à développer et concrétiser une culture participative.

Les premiers indicateurs du monitoring montrent que 83 % des établissements ont trouvé leur rythme de croisière et que 17 % rencontrent encore quelques difficultés.

L’AViQ suit de près le développement de ces projets et participe au rayonnement de ces pratiques dans l’ensemble du secteur wallon. Un atelier sera d’ailleurs entièrement consacré au déploiement du modèle Tubbe le 1er octobre prochain lors du Salon « Soins & Santé » à Namur Expo.

Le Gouvernement wallon suit très attentivement ces travaux et leurs résultats sur la qualité de vie des résidents, car nous restons persuadés que ce nouveau paradigme de fonctionnement d’une maison de repos est l’avenir de ces établissements.

Source : Site internet du Parlement de Wallonie

 

 

NEwsletter