PW – Le plan accessibilité en Wallonie

En Wallonie, des initiatives sont prises pour intégrer la question de l’accessibilité de manière transversale dans les politiques. Où en est le développement de ce plan ?

Question écrite du 22/09/21 de Sabine Roberty à Christie Morreale, Ministre de l’égalité des chances

À l’occasion de la semaine de la mobilité, je souhaite revenir sur les initiatives entamées pour mettre en place un Plan accessibilité en Wallonie.

Il y a quelques mois, Madame la Ministre a cosigné avec le Ministre-Président un courrier à destination de ses collègues du Gouvernement pour les inviter à désigner au sein de leur cabinet et dans les administrations un référent « handicap et accessibilité ».

L’enjeu est d’aboutir à des mesures concrètes pour prendre en compte la dimension handicap dans toutes les compétences et que chaque membre du Gouvernement prenne des mesures concrètes.

Madame la Ministre a-t-elle obtenu les retours de ses collègues du Gouvernement ?

Comment assure-t-elle le suivi de ce courrier auprès de ses collègues et quels sont les objectifs qu’elle leur a fixés?

Un groupe de travail devait être mis en place, a-t-elle déjà réuni celui-ci?
Si oui, comment va-t-elle organiser son travail ?

Une proposition de plan est-elle déjà élaborée et en cours de discussion au sein de ce groupe ?

Dans la Déclaration de politique régionale (DPR), le Gouvernement a annoncé la création d’une Conférence interministérielle (CIM) consacrée à la politique du handicap. Des contacts ont déjà été pris, où en est-elle dans la mise en oeuvre de cet engagement ?

Pourquoi n’a-t-elle pas encore lancé cette conférence ?

Quelles sont les priorités qu’elle y portera ?

Réponse de la ministre du 23/09/21

À l’évidence, l’accessibilité est plus que jamais un enjeu de société. Elle constitue la clé de voute de l’inclusion des personnes en situation de handicap. Elle est primordiale pour permettre – comme tout un chacun – de s’accomplir, de s’émanciper, de participer à la vie de la société, qu’il s’agisse de l’accès à la vie économique et sociale, à la participation politique ou encore culturelle des personnes handicapées.

L’élaboration de ce Plan accessibilité nécessite l’implication de l’ensemble de mes collègues. Ainsi que le prévoit d’ailleurs la DPR, un référent Handicap a été désigné dans chaque Cabinet ministériel.

Quant à l’état d’avancement des travaux, nous avons constitué le groupe de travail intercabinets réunissant les référents « Handicap et Accessibilité ».

Une réunion est programmée le 15 octobre prochain. Le Gouvernement wallon souhaite que le CAWAB, pour Collectif Accessibilité Wallonie Bruxelles, soit associé à l’élaboration de ce Plan. L’enjeu des travaux est d’échanger sur les objectifs généraux en termes d’accessibilité et ensuite d’opérationnaliser ce Plan. Il s’agit également de réaliser un état des lieux de ce qui a déjà été mis en œuvre.

En ce qui concerne la CIM Handicap, j’ai déjà eu l’occasion de le préciser à l’honorable membre, celle-ci ne s’est plus réunie depuis 2014. Un contact a dès lors été pris avec ma collègue Karine Lalieux afin d’envisager de relancer cette CIM. Des échanges ont eu lieu entre les Cabinets afin de lister des thématiques qui pourraient être abordées dans le cadre de cette CIM. Le Cabinet Lalieux est chargé de contacter les Ministres des autres entités afin de faire le même exercice.

Source : Site du Parlement de Wallonie

 

NEwsletter