SERAING – Un salon dédié aux maladies cardiovasculaires chez les femmes

À l’initiative de Julie Geldof, Échevine de l’Égalité des Chances, la Ville de Seraing organise une journée autour d’un enjeu important : la lutte contre les maladies cardiovasculaires chez la femme.

Vous souhaitez participer à cet événement ?

Rendez-vous au Château du Val Saint-Lambert (Esplanade du Val) à Seraing le 20 mars prochain de 10h à 18h pour une journée riche en découvertes et apprentissages.

Au programme :

  • Des ateliers bien-être ;
  • Des conférences ;
  • Des séances de dépistage.

La Ministre de la Santé, Christie Morreale, prendra également la parole au cours de la journée.

Toutes les informations sur cette journée ici,ou par téléphone au 04/330.86.35.

Pourquoi une journée dédiée aux maladies cardiaques chez la femme ?

En Belgique, les maladies cardiovasculaires sont la première cause de mortalité chez la femme, avant le cancer du sein.

Pourtant, elles ne sont pas souvent prises au sérieux et peuvent même parfois passer inaperçues. En effet, l’imaginaire collectif nous pousse à croire que ce type de maladies est plus courant chez l’homme (c’est faux !). De plus, les symptômes chez la femme peuvent différer des hommes, ce qui rend le diagnostic plus long à effectuer.

En matière de soins de santé, la femme fait également face à de nombreuses inégalités qu’il faut combattre : sous diagnostic, temps d’attente et prise en charge plus conséquents, traitements plus longs, etc. 

Quels sont les facteurs de risque chez la femme ?

Il existe un bon nombre de facteurs qui peuvent causer les maladies cardiovasculaires chez la femme :

  • L’anatomie cardiaque : chez la femme, le cœur est plus petit, le volume de pompage par battement est plus faible, les poids fluctue, etc. ;
  • La ménopause et autres changements hormonaux qui entraînent un manque d’œstrogène (facteur de protection des artères et du cœur) ;
  • La consommation de tabac, d’alcool et de drogue ;

Quels sont les symptômes chez la femme ?

Si certains symptômes sont similaires chez l’homme et la femme (douleurs thoraciques, essoufflement et transpiration), d’autres se présentent aussi différemment.

On peut notamment citer : des douleurs dans le haut du dos, la mâchoire ou le cou, des nausées et vomissements ou encore de la fatigue et un sentiment d’angoisse.

Que faire pour mieux appréhender les maladies cardiovasculaires chez la femme ?

La prévention et la sensibilisation auprès des femmes, des hommes et des professionnels de la santé restent deux moyens efficaces pour lutter contre les maladies cardiovasculaires chez la femme.

Le dépistage permet également de mettre en lumière les facteurs de risque des maladies cardiovasculaires. 

N’oubliez pas : au plus tôt les facteurs de risque sont détectés, au plus vite ils seront pris en charge ! Si vous avez des questions, n’hésitez-pas à en parler avec votre médecin.

Sources :

https://liguecardioliga.be/coeur-de-femme/

https://educationsante.be/les-femmes-les-oubliees-des-maladies-cardiovasculaires/

 
 
 

NEwsletter