Intervention au Festival de l’agriculture sociale

Le 30 avril dernier, j’ai eu l’occasion d’intervenir à l’occasion du Festival de l’agriculture sociale en temps que parlementaire active dans les matières sociales et de santé. Une très belle expérience qui m’a encore permis de mieux découvrir ces beaux projets d’inclusion.

L’agriculture sociale, qu’est-ce que c’est ?

L’accueil social à la ferme ou l’agriculture sociale est un accueil momentané ou régulier dans une structure rurale  ou agricole pour des personnes fragilisées pour des raisons sociales, familiales ou de santé, et qui a pour finalité l’amélioration du bien-être de ces personnes.

Les personnes accueillies participent à la vie et aux activités quotidiennes de l’agriculteur qui les reçoit telles que le soin des animaux, le maraîchage, la transformation de produits,…

Ces activités favorisent des moments d’échange,de partage et sont facteurs de ressourcement.

Ces projets recréent du lien, participent à rendre un rôle social à l’agriculture et peuvent répondre à certains besoins dans les parcours d’accompagnement des personnes fragilisées en diversifiant les activités. Elle participe pleinement à l’amélioration de la santé mentale et physique des bénéficiaires et est un outil d’inclusion sociale considérable.

Une première rencontre avec le projet « Terra Via » au Champs des possibles à Jupille

En mars dernier, j’ai eu l’occasion d’aller à la rencontre des porteurs du projet « Terra Via » qui accompagnent des personnes en situation de handicap dans ces projets d’agriculture sociale.

Ce projet qui dépend de l’AIGS travaille avec plusieurs lieux d’accueil pour permettre à leurs bénéficiaires de participer à un projet qui correspond à leurs besoins.

J’ai ainsi pu rencontrer Nicolas et Caroline qui était accueillis par François, maraîcher au Champs des possible à Jupille. Cette rencontre m’a vraiment permis de me rendre compte du bénéfices de ces moments pour tous les acteurs du projets, bénéficiaires et accueillants.

Le Festival de l’agriculture sociale à Floreffe le 30 avril dernier

J’ai ensuite eu l’occasion de prendre part à une discussion dans le cadre du Festival de l’agriculture sociale à Floreffe.

Cette journée qui était organisée pour la première fois a mis en évidence les initiatives  qui émergent en Wallonie et tous les acteurs qui sont impliqués.

Cette prise de parole a pour moi été l’occasion de partager mon ressenti par rapports à ces projets qui me semblent apporter de nouvelles réponses en matières d »inclusion et d’accompagnement.

Et au Parlement ?

Au Parlement, j’ai notamment interrogé le ministre Willy Borsus en charge de l’agriculture sur le soutien de la Wallonie à ces projets. Retrouvez sa réponse ici.

 

NEwsletter