Seraing dit OUI aux chiens d’assistance

Avec un chien d’assistance, on doit pouvoir découvrir un musée, manger un morceau en terrasse, se faire beau/belle chez le coiffeur, faire ses courses ou encore aller à l’hôpital ou dans une pharmacie pour se soigner ! 

Reportage RTC : https://bit.ly/3cjcGxR

Le 17 mai dernier, je déposais au Conseil communal de Seraing une motion visant à renforcer la sensibilisation autour de l’accessibilité des personnes accompagnées d’un chien d’assistance aux lieux publics. Votée à l’unanimité, cette motion vise à améliorer l’information sur le rôle de ces chiens.

Identifiables par leur dossard, les chiens d’assistance aident les personnes en situation de handicap ou souffrant de certaines maladies dans leurs actes et déplacements quotidiens. Formés pour des besoins spécifiques, ces chiens participent grandement à restaurer l’autonomie des personnes qu’ils accompagnent. Pourtant, aujourd’hui, des barrières persistent pour une accessibilité réelle de ces chiens à certains lieux, parfois simplement par manque d’information.

C’est dans ce contexte que la Ville de Seraing a lancé ce 28 mai une campagne « Seraing dit OUI aux chiens d’assistance » au travers d’une journée de sensibilisation.

Avec les échevines Déborah Géradon et Julie Geldof, je suis allée à la rencontre de plusieurs commerçants et acteurs sérésiens pour échanger avec eux sur la question.

La ministre wallonne de l’Action sociale et de la Santé, Christie Morreale,  particulièrement sensible à la question, puisqu’elle a personnellement formé un chien d’assistance et porte  actuellement un décret visant à améliorer l’accès aux chiens d’assistance dans les lieux accessibles au public en Wallonie, a également participé à l’action.

Accompagnées de Anne et du jeune Romain, tout deux propriétaires d’un chien d’assistance, nous avons profité de cette journée pour mettre en évidence le rôle de ces chiens mais aussi les freins qui existent encore aujourd’hui pour leur accueil. Deux éducatrices de l’ASBL Os’mose étaient également présentes pour expliquer l’importance de la formation de ces animaux.

A l’issue de la rencontre, les participants ont été invités à apposer sur leur établissement l’autocollant « Bienvenue aux chiens d’assistance » édité par l’AViQ pour afficher leur soutien à la campagne.

Un courrier sera également envoyé à l’ensemble des acteurs du territoire de la commune pour les sensibiliser à la question et leur proposer d’afficher également cet autocollant.

L’idée de l’opération était de favoriser les échanges et de démontrer qu’avec un chien d’assistance, on peut découvrir un musée, manger un morceau en terrasse, se faire beau/belle chez le coiffeur, faire ses courses ou encore aller à l’hôpital ou dans une pharmacie pour se soigner !

Je suis vraiment ravie de cette première action de sensibilisation qui marque la volonté de la Ville de s’inscrire pleinement dans une démarche pro-active pour un meilleur accueil des chiens d’assistance.

Merci à toutes les personnes qui nous ont accompagnés pour cette journée et merci aussi à ceux qui nous ont accueillis à cette occasion : le Musée du Val Saint Lambert, Tarte & Quiche Seraing, le Centre Hospitalier du Bois de l’Abbaye, le salon de coiffure Coupe du monde, Pharma Santé Ougrée et le Carrefour de Boncelles !

NEwsletter